L’aide “FNE Formation Renforcé”

L’aide “FNE Formation Renforcé”
Article RGPD

Rendre son entreprise conforme au RGPD par le biais de formations, c’est possible !

Cette aide gouvernementale appelé « FNE Formation Renforcé » est un dispositif permettant de venir en aide aux entreprises touchées par la crise sanitaire.

Concrètement, grâce aux crédits d’urgence non utilisés pendant la crise sanitaire, au projet de loi de finances pour 2022 et au fonds national pour l’emploi (FNE), 600 millions d’euros seront consacrés à la formation des salariés.

Qui peut en bénéficier ?

Ce renforcement se traduit par une prise en charge des coûts pédagogiques.
Il est APPLICABLE A TOUS les salariés travaillant en entreprise,
en activité partielle ou décrite comme étant une « entreprise en difficulté ».

Comment puis-je en bénéficier dans le cadre d’une mise ou d’un maintien en conformité RGPD ?

TOUTES NOS FORMATIONS SONT ELIGIBLES

Profitez de ce dispositif pour faire monter en compétence vos collaborateurs

  1. Sensibiliser votre personnel au RGPD
  2. Accompagner votre DPO à se préparer à la certification APAVE
  3. Former les responsables de service (relais DPO, marketing, RH, RSSI, …)

Y a-t-il un délai à respecter ?

Ce dispositif a été mis en place à compter du 1er janvier 2021.
Ce capital a été débloqué pour toute formation réalisée avant le 31 Décembre 2022
pour toute démarche administrative réalisée* avant le 10 Décembre 2021.

*dossier déposé à votre OPCO

Partager l'article

Articles similaires

Une sanction record prononcée par La Commission irlandaise de protection des données (DPC)
Article RGPD

Une sanction record prononcée par La Commission irlandaise de protection des données (DPC)

La Commission irlandaise de protection des données, autorité de contrôle en la matière, parfois appelée « le maillon faible » du RGPD, ou même le « goulot d’étranglement » du RGPD vient de frapper fort.
Lire la suite
(Encore) une affaire de prospection
Actualité Article RGPD

(Encore) une affaire de prospection

Une affaire qui à couté cher. Une sanction de 600 000 euros d'amande pour son procédé de prospection.
Lire la suite